CHATEAU DU BAZANEIX
SAINT FREJOUX (Corrèze)



Le château oublié du Bazaneix se dresse au milieu d’une nature encore sauvage, à 800 mètres d’altitude.


le Bazaneix et ses douvesLe Bazaneix n'est pas un château connu, facile à trouver ou situé le long d'une route devant laquelle on passe par inadvertance. Il suscite déjà un intérêt par sa recherche. Et lorsqu'on le découvre au milieu des arbres centenaires, c'est l'émotion pure.

Son nom (également orthographié Basanet), viendrait du mot espagnol Basana, que l'on retrouve aussi dans l'ancien provençal, qui veut dire "doublure". Ce terme provenant de l'arabe signifiait "peau de mouton" et par extension, "cavalerie", les tapis de selle les plus confortables étant en peau de mouton.

Il est amusant de remarquer qu'en 1510, le terme"basaner" définissait un épiderme. Il existait des tanneries autour d'Ussel. C'est certainement le point de départ de cette appellation.



HISTORIQUE


Cet édifice médiéval trouverait son origine au 12ème siècle. On trouve des traces, en 1335, d'Etienne d'AIX, seigneur du Bazaneix, puis d'Eymeric d'AIX, seigneur jusqu'en 1375. Jean de la PEYSSARIE lui succéda par alliance jusqu'en 1414, date à laquelle son gendre, Robert de LIGNEYRAC devint le nouveau seigneur du lieu.

Le Bazaneix passa en 1691 à la Maison de SOUDEILLES qui le vendit en 1777 à Jean-Antoine d'AMARZIT de la SERRE. Sous la Révolution, il passa aux mains de Jean-Baptiste de la CHAPELLE dont la bru, Madame SERROUX de BIENVILLE (née Elisabeth DESJARDIN, 1849-1895) l'acquit en 1874. Son époux Pierre SEROUX de BIENVILLE (1845-1878) le restaura en 1876 et apposa ses armes au-dessus de la porte d'entrée.


blason de la famille Soudeilles : étiqueté d'argent et d'azur

Le premier blason des seigneurs du Bazaneix trouvé à la chapelle seigneuriale de l'église de Saint fréjoux.
blason de la famille de Beaumont de Beynac, de gueules à la fasce d'argent chargée de trois fleurs de lys d'azur
blason de Robert de Ligneyrac, d'argent à trois pals de gueule blason de Serroux de Bienville : d'azur à rose d'argent accompagnée en chef de deux étoiles d'or


Ils eurent deux enfants :

Marie-Jeanne Aimée SEROUX de BIENVILLE (1874 - 1929 au Bazaneix). Elle épousa (au Bazaneix le 11 décembre 1899) Pierre d'AMARZIT (1867-1935), fils d'Adrien et de Clotilde Blanche de La CELLE dont il eurent une fille Suzanne (1900-1981) qui épousa le 16 février 1925, Christophe de BEAUMONT-BEYNAC (1895-1977), extraction chevaleresque, onze fois reçu aux honneurs de la Cour de 1758 à 1786, fils de Soffrey et de Blanche de GOURGUE.

après débroussaillage et avant restauration de la toiture
Henri SEROUX (1876-1956) marié (1926) à Fancisca y CINTA MIRET (1888-1957, fille d'Emile et de Basilia de TRES PALACIOS). Leur seule fille Jeanne (1927- 1977) épousa Albert VATIN PÉRIGNON (1927-) dont elle eut 3 enfants : Eric (1957), Joëlle (1960), et Christianne (1964).

Vers 1924, les d'AMARZIT résidaient au Bazaneix. Avant la dernière guerre, Mademoiselle d'AMARZIT quitta son époux, le comte de BEAUMONT BEYNAC, pour un roturier, laissant le château à l'abandon, jusqu'à aujourd'hui.

Le château du Bazaneix fut acheté (à l'état de ruine) en novembre 1999 par Véronique GEFFROY.






ARCHITECTURE

D’aspect très féodal, il est entouré de douves remplies d’eau, alimentées par un canal d'eau vive, fief des rainettes, des truites et autres insectes aquatiques. Elles assuraient au Moyen-Âge une défense contre d’éventuels assaillants. Un pont en pierres du 19ème permet d’accéder à l’entrée principale.

plan du Bazaneix

A la fois authentique et majestueux, dans un parc de sept hectares où se côtoient des arbres centenaires, le château du Bazaneix se compose de deux plans rectangulaires armés de contreforts, l’ensemble rehaussé de trois tours rondes munies de meurtrières, dont 2 épaulant le pignon sud-ouest, la 3ème sur la façade étant la tour d'escalier.

Le Bazaneix, dont on trouve trace au XIIème puis au XIV-XVème siècles a été restauré en partie au XIX° siècle.




Les cartes postales ci-dessous représentent le Bazaneix après 1901.

 




RESTAURATION

culots soutenant les arcs de la rosace
Pendant près de trente ans d’indifférence, la nature avait repris ses droits et endommagé la maçonnerie. La végétation, mauvaises herbes et arbustes en tête, avait également élu domicile jusqu’au sommet des tours. Abandonné et délaissé, le château connut aussi les pillages. Plusieurs cheminées de style furent même sciées pour être ensuite réajustées au sein d’habitations particulières.

Véronique GEFFROY, originaire du département de la Vienne, devint propriétaire de cet édifice en novembre 1999. Dès lors débuta un vaste chantier de rénovation avec l’appui d’une association spécialement créée, “Mémoire du Bazaneix ”dont l'objectif est de restaurer entièrement le site à l’intérieur comme aux abords du château, et de le promouvoir à des fins culturelles et touristiques : déjà la réfection de la charpente a été effectuée, et la toiture recouverte d’ardoises comme auparavant et dans le respect des règles. rosace de la tour d'escalierLes douves ont été débroussaillées, curées et, progressivement, la place forte retrouve une certaine allure jusqu’à la girouette qui a été restaurée et “dorée à la feuille ”.

Au fur et à mesure de l’avancée des travaux, le château du Bazaneix obtint successivement le grand prix des “Vieilles Maisons Françaises ” et le prix “Belles Demeures ”.

Aux pieds du Bazaneix, les dépendances furent été elles aussi scrupuleusement restaurées et servent depuis de gîtes aux touristes de passage dans la région.


armes de Pierre SEROUX de BIENVILLE




OUVERTURE AU PUBLIC


La nouvelle propriétaire, entourée de sa famille, souhaite faire revivre ce haut lieu tombé dans l’oubli. Déjà, des journées médiévales y sont organisées. Le site sera également accessible pendant les Journées du Patrimoine des 18 et 19 septembre 2004.

Lorsque les salles ne présenteront plus de danger, le Bazaneix sera ouvert à la visite et servira de cadre à des événements ponctuels : réunions de médiévistes, d'amateurs et des personnes désireuses d'en savoir un peu plus. Un plan d'accès sera alors disponible.

Actuellement, il est nécessaire de prendre contact avec Véronique GEFFROY.






CONTACT
Château du Bazaneix
19200 Saint Fréjoux
mail : bazaneix@wanadoo.fr

Adresse postale :
Véronique Geffroy
B.P. 15
86350 Usson du Poitou
Tél : 06 83 17 64 98 - 05 49 53 30 26
dépendances


Les informations contenues dans ce reportage ont été recueillies auprès des propriétaires.



Plan de situation :