CHATEAU PUYFERRAT
SAINT ASTIER (Dordogne)



HISTORIQUE

La construction du château actuel semble dater du XVIème siècle, laquelle aurait reproduit à l'identique l'ancienne construction du XVème siècle. Les travaux se poursuivirent jusqu'au XVIIIème siècle. Le château fut classé Monument Historique en 1866.

Il se trouve caché en haut d'une colline, surplombant la plaine. Sur ladite colline, généreusement boisée, vivent en toute quiétude des chevreuils et des sangliers.

Le lieu plut dès l'époque romaine. On trouve des restes d'hypocauste, une citerne, et quelques cluzeaux. Un jour, un moine du nom d'Astier, vint s'installer dans une grotte, non loin de là, et au XIème siècle, un monastère bénédictin s'éleva en ce lieu.
Pays frontière, le Périgord est ravagé par les guerres incessantes entre le roi d'Angleterre et le roi de France et ce, jusqu'au XVème siècle. En 1550, Bertrand de la PORTE, lequel fut le constructeur ou reconstructeur du château de Puyferrat, vivait en paix en haut de sa colline, au milieu des cèdres, des chênes et des châtaigniers.

Mais, la guerre grondait de par le royaume. Au mois de janvier 1591, en pleine guerre de religions, Puyferrat, au terme d'une lutte sanglante et sans merci, est assiégé par les protestants. Mais le château sera repris bravement, dans la même année, par Bertrand de la PORTE.

En 1595, son fils, Charles, se marie avec Louise de GRIMOARD. Ils auront un fils, Jean. Son arrière-arrière petit-fils, Jean-Jacques, naît à Puyferrat en 1749. Il épouse Marie-Anna-Agathe de Lee, la fille d'un colon de la Martinique. Leur fortune : les terres de Puyferrat et des terres en Martinique.





tour et échauguette à toitures en poivrièreLe 22 février 1792, Jean-Jacques embarque avec femme et enfants à bord du navire La Grande Terre. Le bateau, après un voyage mouvementé, accoste le 12 avril au port de La Trinité, en Martinique. Ils sont sains et saufs. Hélas, dès son départ du Périgord, Jean-Jacques de la PORTE est considéré par les autorités locales comme un émigré, et ses propriétés sont placées sous séquestre national.

Or, étant toujours en fait sur le territoire français, le sieur de la PORTE se fait restituer ses biens. Néanmoins, il se voit contraint d'envoyer tous les trois mois, au Directoire du District à Périgueux, un certificat de résidence.
Mais les anglais envahissent la Martinique. L'envoi du certificat est devenu impossible. Alors, en 1794, Puyferrat devient un bien national. Le château est vidé, le mobilier, vendu.



En 1803, la famille de SÉRIGNY prend possession du château et des terres. Le domaine est racheté en 1824 par Paul-François DUPONT. Les descendants de Jean-Jacques de La PORTE demandent réparation, en vain. Au début du XXème siècle, la famille MARÉCHAL prend à son tour possession du site et reste dans les lieux jusqu' en 1960. Royalistes convaincus, ils entretiennent une correspondance avec les Bourbons de Parme, de Sicile, du Portugal et de France. Actuellement la propriété appartient à une famille originaire de Beaupouyet, en Dordogne.



armes primitives de la Porte D'Azur à deux tours girouettées d'argent, maçonnées de sable et jointes par un entre mur... armes actuelles





ARCHITECTURE


chemin de ronde sur mâchicoulis

Le plan est rectangulaire. Le corps de logis possède, sur son flanc oriental, deux grosses tours circulaires et, sur l'autre façade, deux tourelles en encorbellement (construction en saillie sur le plan d'un mur, supportée par des corbeaux, des consoles). Le château a conservé ses arquebuseries. Un chemin de ronde sur mâchicoulis fait le tour de la bâtisse. La toiture à quatre pans, couvertes de tuiles plates, est soutenue par une remarquable charpente classée monument historique en 1889.

On compte quatre niveaux : les caves, dont l'une est aménagée en cuisine, un rez-de-chaussée, où la grande salle est pavée d'un pisé, et deux étages desservis par un monumental escalier à paliers. Une chapelle extérieure a été reconstruite en 1825, avec un caveau familial.






RESTAURATION

Le château est resté intact depuis sa construction.
Néanmoins suite à un incendie (1998) des restaurations de la partie Sud ont été faites. Des aménagements de confort (chauffage central , salle de bain..) ont été réalisés.





INTERIEURS

1er étage :
5 pièces, restaurées au début du siècle, ont été aménagées en chambres d'hôtes.
2ème étage :
Cet étage, restauré en 2005, est également composé de chambres d'hôtes. Elles offrent une vue directe sur le chemin de ronde, toujours intact, et permettant de faire le tour du château à 10 mètres de hauteur avec vue sur les vallées.
Combles :
Une magnifique charpente s'offre aux yeux de ceux qui montent les escaliers jusqu'au bout.

Rez-de-chaussée :
Partie sud salle à manger (50 m²)
Partie centrale salle de réception (90 m²) pavé d'un remarquable pisé en pierre calcaire avec différents motifs ( cœur de demoiselle, homme, rose des vents ).
Partie nord bibliothèque (50 m²)
Charpente périgourdine à 12 poinçons, classée monument historique en 1889 Journées des fleurs au mois de Mai
Vue du parc salle en pisé





EXTERIEURS


Sur 100 hectares, forêt et champs offrent des chemins de promenade privés. Des dépendances datant de l'époque où le site vivait essentiellement de l'activité agricole subsistent de nos jours.





OUVERTURE AU PUBLIC

Du 1er Juin au 30 Septembre, le château est ouvert à la visite (guidée par le propriétaire) les mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 10 h à 12 h et de 14h à 18 h. Possibilité de visite sur rendez-vous hors de ces périodes.

Chambres d'hôtes toute l'année. Location des salles du château pour divers événements.

Journées des fleurs au mois de mai : 40 exposants (pépiniéristes,horticulteurs, artisans) vont se retrouver le temps d'un week-end autour et dans le château afin de proposer leurs produits et savoir faire : fleurs, plants de légumes, petits arbres, plantes ornementales et objets d'artisan autour du thème des fleurs. Sur place parking - repas - restauration rapide- buvette.
Heure d'ouverture au public : samedi 17 mai 2008 de 14 h à 19 h - dimanche 18 mai 2008 de 9 h à 19 h
entrée 2 euros/personne - contact 06 83 47 53 98

Journées Antiquités-brocante-décoration au mois de juin.





CONTACT

Etienne Marzat
Château Puyferrat
24110 Saint Astier
Tel. 05 53 07 86 26
Fax 05 53 08 34 91
chateaupuyferrat@club-internet.fr

  façade Est début 19ème


Les informations contenues dans ce reportage ont été recueillies auprès des propriétaires.

Plan de situation :